Le syndrome de Diogène

Le syndrome de Diogène touche essentiellement des personnes âgées de plus de 60 ans et de tout milieu social.

Il survient généralement après une rupture sociale, le décès d'un proche ou encore un choc psychologique.

Il existe deux types de syndrome de Diogène : l'actif et le passif.

L'actif consiste à entasser chez soi toutes sortes de choses récupérées dans la rue ou données par des proches/associations.

On parle à ce moment de Troubles Obsessionnels Compulsifs « TOC » se traduisant par une tendance à chercher à « collectionner » des objets manufacturés. Cela peut alors créer une submersion chez la personne, créant un « cocon » de plus en plus encombrant. La personne est alors dans un total déni de réalité et cherchera à rester dans l’immobilisme de la situation par tous moyens (manipulation, chantage affectif,…).

Le passif quand à lui se laisse envahir par ses propres déchets (voir même ses déjections) et se laisse déborder par leur accumulation.

Ce comportement peut avoir un effet passager du à une dépression par exemple, mais cela peut aussi résulter  d’une manière de vivre comme la « clochardisation à domicile» (la personne vit chez elle comme si elle vivait dehors). Enfin, le risque de dégénérescence intellectuelle peut aussi entraîner ce type de comportement (sénilité).

 

Requiem Services | Post mortem | désinfection | appartement | maison